Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2016 3 03 /02 /février /2016 15:04
Les scandales dans le sport de haut niveau, révélateur des dérives de notre société.

Les scandales dans le sport de haut niveau n'en finissent pas, dopage biologique, dopage technique, matchs truqués et arrangés, blanchiment d'argent dans le financement de clubs professionnels, dérives financières dans les transactions de joueurs. Tous les sports sont touchés. Il y a ceux dont on parle et ceux dont on ne parle pas.

Le sport de haut niveau dans ces dérives n'est pas différent des autres domaines de notre société, et pourquoi en serait-il autrement ? Faut-il citer pour les plus récents : l'agroalimentaire et les pesticides, le rejet de produits polluants en mer méditerranée, le politique avec l'influence des lobbyings dans le financement des campagnes électorales, le maintien des paradis fiscaux, la mise sur le marché de vaccins mettant en danger la vie des patients, le test de médicaments non suffisamment élaborés entraînant la mort, la pédophilie cachée et étouffée par les milieux religieux, les antennes wifi et les effets sur la santé, l'utilisation des chemtrails (épandage chimique par avion pour modification du climat / cf les Jeux Olympiques en Chine)...

Mon contexte d'intervention professionnel (coaching) m'amène à rencontrer des sportifs, des entraîneurs et des dirigeants choqués, déçus, démoralisés par toutes ces dérives et en perte de confiance dans leurs dirigeants et politiques.

C'est ce jeune espoir sportif qui s'interroge sur la suite à donner à sa carrière : "faut-il absolument se doper pour atteindre le niveau international ? dois-je accepter cela ou mettre fin à ma carrière" ?

Ce sont ces jeunes sportifs qui se disent choqués par les matchs truqués et sont en perte de repères. Ils s'identifiaient à ces sportifs prônant des valeurs d'intégrité, d'engagement et qui arrangent les matchs au profit des paris.

C'est ce président d'honneur d'un club professionnel de l'élite qui s'interroge sur la manne financière qui tombe du ciel et permet au club de survivre. Mais il ne faut surtout pas s'interroger sur la provenance financière. "Il vaut mieux pas savoir !".

Ce sont ces entraîneurs qui se questionnent sur le sens de leur mission et de leur responsabilité.

Faut-il céder au pessimisme et dire "tous pourris" au risque de basculer dans un populisme de bon aloi ou dans un pessimisme destructeur ? Qu'est ce qui importe finalement, gagner et remporter des titres et médailles à tout prix ou se réaliser pleinement dans sa pratique sportive ?

Basculer dans la généralisation du "tous pourris", "tous tricheurs" et abandonner l'engagement auprès des milliers de jeunes et moins jeunes qui s'engagent et s"épanouissent dans leur pratique, c'est donner raison et laisser le champ libre à la minorité qui ne respecte pas le cadre éthique.

Ce serait oublier que cette minorité de "tricheurs" ne représente que 1 à 2% de la population sportive (sportifs, entraîneurs, dirigeants). Certes plus nous rapprochons du haut niveau et plus le pourcentage s'élève. En rugby ce serait près de 4% des joueurs qui seraient suspectés de dopage (c'est le pourcentage de joueurs ayant des indices sanguins anormaux).

Ce serait oublier que la pratique sportive quel que soit le niveau atteint permet dans la durée l'accomplissement de soi. Elle est un moteur puissant de développement de la joie profonde dans le sens de Spinoza et de Bergson. Voici ce qu'en dit Frédéric Lenoir dans son dernier ouvrage "la puissance de la joie" et plus particulièrement les pages 89, 90, 91 :

" J'ai évoqué dans les premières pages de ce livre, l'importance de la perception sensorielle comme porte d’accès à la joie. Mais notre corps n'est pas source de joie seulement par la qualité d'attention que nous portons à nos sens. Il nous procure une joie par l'harmonie, l"équilibre, la puissance, la souplesse, la dextérité qui émanent de lui lorsqu'il est en symbiose avec notre cœur et notre esprit. Ce n'est évidemment pas toujours le cas, mais lorsque nous ressentons ces états, lorsque nous les savourons, les amplifions, nous sommes souvent saisis par un sentiment de joie profonde......La vitesse des déplacements, la précision des gestes, la juste tensions des muscles procurent un sentiment de joie de vivre, de puissance d'exister. C'est aussi ce que nous pouvons ressentir lorsque nous nageons, courons, dansons et même simplement marchons. Quand je suis en bonne forme, il m'arrive parfois de transformer la mécanique de mes pas en marche consciente, qui procure jouissance d'un corps sain épanoui. c'est une forme de méditation que le Boudha enseignait ainsi à ses disciples : Fixez votre attention sur la marche, avec les facultés de vos sens tournés vers l'intérieur et l'esprit qui ne s'échappe pas....Il est donc capital de prendre soin de son corps, de tout faire pour le maintenir en bonne santé par une nutrition saine et équilibrée, un bon sommeil, de l'exercice physique...Il est certain que l'entretien de notre corps, l'amour que nous lui portons (sans qu'il devienne excessif ou exclusif), la capacité que nous avons à le ressentir et à l'unir harmonieusement à notre esprit sont une condition essentielle à l'éclosion de la joie".

Partager cet article

Repost 0
Published by Raymond Barbry
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de sport en pleine conscience - Raymond Barbry
  • : L'objet de ce blog est de promouvoir l'exploitation de la pleine conscience (mindfulness) dans la pratique sportive. Ceci afin de permettre aux pratiquants sportifs d'exploiter au mieux leurs ressources dans le respect du développement humain.
  • Contact

Profil

  • Raymond Barbry
  • J'interviens dans l'accompagnement (coaching) des sportifs de tous les niveaux. Je propose une approche de la préparation mentale qui prend appui sur les outils de la pleine conscience et sur mon expérience personnelle de sportif de haut niveau.
  • J'interviens dans l'accompagnement (coaching) des sportifs de tous les niveaux. Je propose une approche de la préparation mentale qui prend appui sur les outils de la pleine conscience et sur mon expérience personnelle de sportif de haut niveau.

Liens