Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 12:05

Il est un lieu commun dans le sport de compétition et dans le sport en général de penser que pour réussir, pour "perfer", il faut se battre. Il faut être dur avec soi, les autres, l'environnement ;  et que la réussite se fait au détriment des autres !...Or, à la fois les recherches de pointes et les observations du terrain montrent que cet adage inscrit comme une vérité est loin de décrire la réalité et surtout de mener les sportifs à la réalisation et à l'épanouissement.

Il existe en nous une qualité d'être initiale, un équilibre harmonieux qui ne se manifeste qu'en l'absence de lutte, de combat. Il suffit d'observer des sportifs (joueurs de tennis et de sports collectifs, athlètes, surfeurs etc..)  pour percevoir cet équilibre au coeur même de l'action et du geste. Dans ces moments particuliers la vie avec sa dynamique circule en nous sans effort. Nous goûtons alors à une écoute et une perception fine ce qui se passe en nous (dans notre intériorité), mais aussi dans notre rapport aux autres et au monde.

Le temps passé à l'entraînement consiste aussi à retrouver et développer ce quelque chose que nous avons tous en nous et qui nous fait goûter à cette liberté intérieure dans laquelle se crée spontanément le bon équilibre. Il est de la mission de l'entraîneur d'expliciter, de mettre des mots sur ces sensations, de créer les conditions qui les favorisent. Pour cela, il est inutile de se battre, de lutter et d'être dans la tension permanente ; il nous faut plutôt mettre l'accent et la priorité sur l'instant, être présent naturellement aux sensations, aux autres. Être présent tout simplement. Cette présence ouvre à toutes les dimensions : sentir son corps, laisser être et se libérer des tensions physiques et psychiques.

Cette façon d'être peut se retrouver même dans des contextes et situations difficiles, telles que compétition à très fort enjeu ou dans un environnement hostile.C'est cette approche que nous retrouvons dans les arts martiaux où il s'agit de rester dans la fluidité du geste quelles que soient les circonstances. Cette façon d'être s'acquiert par l'intégration de cette intentionnalité à chaque entraînement. Son appropriation ne se programme pas. Elle est dépendante à la fois de la posture de l'entraîneur qui se doit d'en témoigner dans sa manière d'être, et de l'histoire de vie de l'athlète. C'est une quête à la recherche du sensible en chacun de nous.

Raymond Barbry le 3 août 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Raymond Barbry
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de sport en pleine conscience - Raymond Barbry
  • : L'objet de ce blog est de promouvoir l'exploitation de la pleine conscience (mindfulness) dans la pratique sportive. Ceci afin de permettre aux pratiquants sportifs d'exploiter au mieux leurs ressources dans le respect du développement humain.
  • Contact

Profil

  • Raymond Barbry
  • J'interviens dans l'accompagnement (coaching) des sportifs de tous les niveaux. Je propose une approche de la préparation mentale qui prend appui sur les outils de la pleine conscience et sur mon expérience personnelle de sportif de haut niveau.
  • J'interviens dans l'accompagnement (coaching) des sportifs de tous les niveaux. Je propose une approche de la préparation mentale qui prend appui sur les outils de la pleine conscience et sur mon expérience personnelle de sportif de haut niveau.

Liens