Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 08:11

Suite au championnat du monde d'athlétisme, un article paru en Belgique met en valeur et explicite en quoi pour les sportifs de haut niveau, il est indispensable de développer les ondes cérébrales alpha qui sont reconnues comme favorisant le calme et la concentration.

Par les pratiques méditatives (pleine conscience, pleine présence, pleine attention = synonyme), la sophrologie, la visualisation mentale, l'hypnose nous amenons le cerveau à être en onde alpha. Ces ondes traduisent l'état de calme, d'éveil et d'attention. Il est aujourd'hui déterminant pour un sportif de haut niveau de savoir rester calme, concentré et en état de stress accepté et régulé.

Nous savons maintenant depuis plus d'une quinzaine d'années par l'expérience appuyée par des travaux scientifiques, notamment en neurosciences, que par l'entraînement mental systématique via une pratique méditative régulière et quasi quotidienne nous obtenons de réelles transformations sur la santé globale, la concentration, la qualité de vie, les relations et donc pour les sportifs une amélioration qualitative en matière de réalisation de soi, de performance et de mieux être.

Pour information, voici une liste des effets validées et observées à ce jour d'une pratique méditative régulière(résumé d'une méta-analyse des publications scientifiques sur les bienfaits observés de la méditation)

- Epaississement d'une région centrale du cerveau (cortex cingulaire antérieur) qui régule la sensibilité à la douleur et entraîne une plus grande résistance physique (cf Université de Montréal - 2010).

- Modification durable du fonctionnement du cerveau, et notamment l'amygdale, la zone impliquée entre autres dans la peur, le stress et l'anxiété (Equipe de recherche de l'hôpital général du Massachusetts - 2012)

- Augmentation de la quantité de matière grise dans la partie gauche de l'hippocampe, une zone du cerveau connue pour son implication dans les mécanismes de la mémoire (Revue Psychiatry Research - 2011)

- Action sur le système hormonal, vasculaire et musculaire. Plusieurs recherches ont montré qu'une pratique quotidienne sur des adolescents comme des adultes obèses a mis en valeur une baisse conséquente de leur pression artérielle (5 points) au bout de trois mois d'entraînement quotidien.

- Réduction de l'insomnie. Plus que l'augmentation du temps de sommeil, c'est la qualité de ce dernier qui est observé (recherche Hopital Evanston dans l'Illinois).

- Amplification de la force musculaire. Toutes les recherches faites sur l'exploitation de la visualisation mentale en état de calme (onde alpha) montre un gain de force systématique. la pensée a donc un véritable pouvoir sur les muscles. la puissance ne dépend pas seulement de la masse musculaire, mais de l'intensité du signal nerveux envoyé par le cerveau.

- Augmentation des réactions immunitaires et de la protection des infections. Après huit semaines de pratique méditative quotidienne, l'organisme produit plus d'anticorps et de lymphocytes T (cellules de défense) suite à une vaccination anti-grippale (Claude Berghmans).

- Modifications d'ordre biologique de l'expression des gênes. Quel que soit notre capital génétique, une pratique régulière de méditation limite l'impact de certaines dispositions héréditaires (Universrité d'Harvard). Cf tous les travaux actuellement en épigénétique qui transforment la représentation que nous avions des gênes.

- Modification des télomères qui recouvrent l'extrémité des chromosomes). Une étude ayant impliqué de nombreux participants (projet Samantha) a mis en évidence que la méditation stimulait l'activité de la télomérase qui freine le vieillissement cellulaire (Université de Californie - Professeur Kaliman de Barcelone).

- Amélioration de la qualité de vie chez les personnes souffrant de diverses pathologies. De multiples études montrent que la qualité de vie des patients souffrant, de scléroses en plaques, de certains cancers, de pneumopathies ou de douleurs chroniques s'améliorent comparativement à celles et ceux qui ne pratiquent de temps méditatifs. Dans une recherche spécifique avec des patients atteints par le cancer (Université de Calgary), il a été observé une amélioration de l'humeur, une réduction des symptômes liés au stress et une réduction de la sensation de fatigue. Il est aussi observé une régression des symptômes dans dans le cas de maladie tels que : l'hypertension artérielle, les maladies auto-immunes et le psoriasis.

Il n'est donc pas étonnant de faire le constat aujourd'hui qu'une pratique méditative systématique aura des effets positifs à moyen et long terme sur le sportif, et ce quelle que soit la spécialité envisagée, l'âge, le sexe, le temps et le niveau de pratique.

Raymond Barbry le 20 août 2017

Sur le lien suivant vous trouverez l'article des échos-Belgique.

http://www.lecho.be/economie-politique/belgique-general/Comment-fonctionnent-les-cerveaux-des-champions/9922711?ckc=1&ts=1503150365

Partager cet article

Repost 0
Published by Raymond Barbry
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de sport en pleine conscience - Raymond Barbry
  • : L'objet de ce blog est de promouvoir l'exploitation de la pleine conscience (mindfulness) dans la pratique sportive. Ceci afin de permettre aux pratiquants sportifs d'exploiter au mieux leurs ressources dans le respect du développement humain.
  • Contact

Profil

  • Raymond Barbry
  • J'interviens dans l'accompagnement (coaching) des sportifs de tous les niveaux. Je propose une approche de la préparation mentale qui prend appui sur les outils de la pleine conscience et sur mon expérience personnelle de sportif de haut niveau.
  • J'interviens dans l'accompagnement (coaching) des sportifs de tous les niveaux. Je propose une approche de la préparation mentale qui prend appui sur les outils de la pleine conscience et sur mon expérience personnelle de sportif de haut niveau.

Liens