Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 06:48

"La confiance du patient dans son médecin est souvent plus efficace que le remède lui même" Cette phrase d'Avicienne (980-1037) est toujours d'actualité et les recherches dans le domaine de la médecine montrent s'il en est que l'effet placebo, notamment, rentre pour plus de 50% dans la guérison ! Elle peut être transposée sans problème dans le champs de l'entraînement sportif ou dans tout autre domaine des métiers de l'accompagnement, du coaching et de l'éducation.

La confiance dans l'entraîneur est l'élément déterminant de la réussite d'un sportif. Cela ne signifie pas que les méthodes et choix techniques n'ont pas leur importance, mais nous savons bien, tant par les recherches que par l'expérience, que ce qui va être l'élément clef est bien cette confiance. Elle ne se mesure pas quantitativement, mais qualitativement.

Nous savons bien que LA méthode d'entraînement idéale n'existe pas ! Ceux qui annoncent cette vérité, se fourvoient et font preuve d'une suffisance professionnelle qui conduit à plus ou moins long terme à l'échec. Entraîner est un travail de clinicien qui nécessite certes des connaissances dans des domaines très variés et multiples, de l'expérience, de l'intuition mais surtout c'est une approche clinique qui n'est pas très éloignée de l'alchimiste pour certains points.

Comment caractériser cette confiance ?

- Elle est partagée et basée sur le principe de réciprocité. Certes l'athlète doit avoir une confiance pleine et entière dans l'entraîneur, mais ce dernier se doit d'avoir aussi cette pleine confiance envers l'athlète. Combien de sportifs se fourvoient en allant chercher des conseils à droite et à gauche et perdent toute cohérence. Aussi, lorsque cette réciprocité n'est plus présente, mettre fin à la relation entraîneur/entraîné s'impose le plus souvent pour l'équilibre des deux.

- Elle vise à l'autonomie de l'athlète et non à sa dépendance envers l'entraîneur. Un athlète n'appartient pas à un entraîneur. La dépendance affective est le piège dans lequel nombre d'entraîneurs et de sportifs tombent. Comme toute relation affective, l'inconscient est bien présent. En être conscient de cet inconscient est un des fondement éthique de la responsabilité de l'entraîneur.

- Elle réclame de la part de l'entraîneur une éthique de la relation qui se résume en un principe : tendre vers le mieux être et l'épanouissement de l'athlète au delà de l'aspect sportif.

- Elle nécessite des entraîneurs et des coachs maturent psychiquement, c'est à dire conscient de leur force et de leur fragilité. Les athlètes ne sont pas là pour résoudre les problèmes psychiques des coachs !

- Elle nécessite une collaboration entre toutes les personnes qui participent à la formation de l'athlète : le ou les entraîneur(s), le préparateur mental, le préparateur physique, l'ostéopathe, les parents (quand l'athlète est mineur), etc.. et l'athlète. L'expérience me montre combien cette mise en synergie des différents accompagnants est indispensable pour éviter toute dérive.

Lorsque cette confiance est bien posée dans un cadre éthique, alors chacun s'enrichit de cette expérience. C'est alors que nous prenons conscience que les victoires, les médailles ont in fine peu d'importance, mais que l'essentiel est cette relation authentique qui s'est construite avec le temps.

 

Raymond Barbry le 21 Juin 2017.

Partager cet article

Repost 0
Published by Raymond Barbry
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de sport en pleine conscience - Raymond Barbry
  • : L'objet de ce blog est de promouvoir l'exploitation de la pleine conscience (mindfulness) dans la pratique sportive. Ceci afin de permettre aux pratiquants sportifs d'exploiter au mieux leurs ressources dans le respect du développement humain.
  • Contact

Profil

  • Raymond Barbry
  • J'interviens dans l'accompagnement (coaching) des sportifs de tous les niveaux. Je propose une approche de la préparation mentale qui prend appui sur les outils de la pleine conscience et sur mon expérience personnelle de sportif de haut niveau.
  • J'interviens dans l'accompagnement (coaching) des sportifs de tous les niveaux. Je propose une approche de la préparation mentale qui prend appui sur les outils de la pleine conscience et sur mon expérience personnelle de sportif de haut niveau.

Liens